Titulaire d'un Baccalauréat interdisciplinaire en art - volet théâtre de l'UQAC (2001) et d'une Maîtrise en création de la même institution (2005), il partage la majeure partie de son temps entre la recherche, l'écriture et la mise en scène.

Il collabore, comme metteur en scène et concepteur, avec plusieurs compagnies théâtrales de la région (Mic Mac, Têtes Heureuses, C.R.I.), à la Société d'art lyrique du Royaume (qu'il dirige aussi entre 2014 et 2016) et avec l'UQAC où il donne une charge de cours de temps à autres.

En 2007, il est nommé directeur général et artistique du Théâtre 100 Masques et entreprend la rédaction d'un blogue dédié au théâtre (qu'on peut lire ici).

Depuis septembre 2016, il est aussi directeur général de l'Espace Côté-Cour, à Jonquière, un diffuseur pluridisciplinaire.

26 mars 2005

IL FAUT QU'UNE PORTE
SOIT OUVERTE OU FERMÉE

Conception générale et mise en scène: Dario Larouche

Texte: Alfred de Musset


Il l'aime, elle le déteste, enfin, peut-être. Ce proverbe dramatique - revisité et monté comme une illustration d'un jeu très mécanisé - consiste en un duel amoureux entre un homme qui veut trop et une femme qui veut trop ne pas vouloir.

Conception de l'affiche: Marie-Josée Hardy

Distribution:
Isabelle Boivin
Marc-André Perrier

Production: UQAC (projet de fin de maîtrise)
Studio-Théâtre de l'UQAC
Mars 2005
(Reprise au Théâtre des Asphodèles, Lyon, Mars 2012)

Photographies:


Cette production a fait l'objet d'un mémoire qu'on peut retrouver ici.