Titulaire d'un Baccalauréat interdisciplinaire en art - volet théâtre de l'UQAC (2001) et d'une Maîtrise en création de la même institution (2005), il partage la majeure partie de son temps entre la recherche, l'écriture et la mise en scène.

Il collabore, comme metteur en scène et concepteur, avec plusieurs compagnies théâtrales de la région (Mic Mac, Têtes Heureuses, C.R.I.), à la Société d'art lyrique du Royaume (qu'il dirige aussi entre 2014 et 2016) et avec l'UQAC où il donne une charge de cours de temps à autres.

En 2007, il est nommé directeur général et artistique du Théâtre 100 Masques et entreprend la rédaction d'un blogue dédié au théâtre (qu'on peut lire ici).

Depuis septembre 2016, il est aussi directeur général de l'Espace Côté-Cour, à Jonquière, un diffuseur pluridisciplinaire.

9 février 2016

LE BARBIER DE SÉVILLE

Direction artistique et mise en scène: Dario Larouche

Compositeur: Gioachinno Rossini (livret d'après Beaumarchais)


Le joyeux barbier Figaro aide le Comte Almaviva à conquérir Rosine. Mais Rosine, qui n’est pas restée indifférente aux sérénades de son mystérieux soupirant, est jalousement gardée par le vieux Docteur Bartholo, qui compte bien, aidé du sinistre Don Basile, épouser sa pupille au plus vite. Que faire pour contrer les projets du vieillard et faire triompher l’amour? Figaro n’est pas à court d’idées.

Direction musicale: Jean-Philippe Tremblay
Direction des choeurs: Josée Ouellet

Conception de la scénographie: Serge Potvin
Conception de la lumière: Alexandre Nadeau
Conception des costumes: Jacynthe Dallaire
Conception de l'affiche: Alexandre Girard

Distribution:
Nils Brown (Almaviva)
Rachèle Tremblay (Rosine)
Nathalya Thibault (Berta)
Alexandre Sylvestre (Basile)
Hugo Laporte (Figaro)
Robert Huard (Bartholo)
Christian Bradette (Pédrille et L'Officier)

Production: Société d'art lyrique du Royaume
Théâtre Banque Nationale (Chicoutimi)
5, 6 et 7 février 2016

Photographies: Julie Larouche (Radio-Canada) pour les deux premières, Michel Tremblay (Le Quotidien) pour la troisième, Claudette Gravel pour le reste